Voyager avec bébé

Une devise de parents que nous nous étions promis d’appliquer : voyager avec bébé le plus tôt possible. Mission accomplie !
A 3 mois Paris-Bordeaux en TGV, suivi à 4 mois d’un Paris-Dinard.
Aucune contrainte, aucune gêne pour bébé, baptême du rail, réussi.

Il n’est jamais trop tôt non plus pour s’envoyer en l’air, ni pour y prendre goût.
Que celui ou celle qui n’a jamais redouté entendre les cris ou les pleurs d’un bébé en plein vol, lève la main !
Car vint le jour où, pour la première fois sur un Paris-NYC, ma fille de 9 mois dans les bras, fit l’effet d’une bombe à retardement sur le visage des passagers .

Seul bébé à bord, c’est donc l’air coupable que je tentais de rejoindre mon siège en tentant de faire échapper à ma fille, tous ces regards inquisiteurs.
Seulement voilà, ne devient pas bébé voyageur qui veut : 8h40 de vol en plein jour à l’aller, 8h de décalage horaire à l’arrivée, pas un pleur, pas une insomnie.
Baptême de l’air réussi aussi, haut la mi-mine !

Alors pour parfaire son carnet de voyage de top model, après NYC, cap sur Milan.
Bien sur, partir en voyage avec bébé ne relève pas non plus du miracle mais nécessite un minimum de précautions et beaucoup d’organisation.
Car sans aller jusqu’à Kho-lanta, son sac de voyage doit contenir le minimum vital.

Pour y voir plus clair, voici ma check-list pour la valise de bébé (à partir de 3 mois) : 

Le sac à langer en bagage à main, facile d’accès dans l’avion ou le train 
L’essentiel pour sa toilette (préférer les lingettes au coton et à la lotion, moins encombrant)
Un minimum de couches pour la durée du voyage et des sacs à couches.
Un ou deux bodys de rechange (en cas « d’accident de parcours » )
Un vêtement souple et confortable pas trop chaud et surtout pratique (pour faciliter le change)
Une paire de chaussettes
Une petite couverture
Un ou plusieurs biberons selon la durée du voyage
La quantité suffisante de lait et/ou de repas durant le voyage.

PS : Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne sur les consignes d’usage à respecter pour le transport des liquides (hygiène et alimentaire) . Le réglement peut varier d’une compagnie à l’autre. Idem pour la poussette. Certaines compagnies la tolèrent à bord, d’autres pas.
ex : Air France  

– Le sommeil et le bain de bébé 
Un lit parapluie si vous partez en location OU demandez-en un à l’hôtel ou au propriétaire où vous séjournez (le prêt d’un lit est gratuit dans certains hôtels)
Sa turbulette (+ 1 de rechange)
Le baby-phone
Une baignoire plastique (idem, si vous êtes à l’hôtel, réservez-en une)
Une serviette de toilette qui servira aussi de plan à langer sur le lit de votre chambre.

– L’alimentation de bébé 
Selon la durée de votre séjour, anticiper le nombre de repas par jour. S’il s’agit d’un court séjour à l’hôtel, privilégiez les préparations (produits laitiers et purées) en brique (plus léger que le verre pour le transport)
Cuillères et bavoirs en  quantité suffisante, ou privilégiez le bavoir en plastique (pratique et économique)
Ses biberons et le goupillon
Le lait en poudre
Le chauffe biberon de voyage n’est pas indispensable, excepté pour les voyages en voiture avec l’allume cigare.
Sinon RDV au bar du TGV pour qques secondes au micro-ondes ou auprès de la charmante (ou pas) hôtesse de l’air qui vous préparera un bain-marie. 

– L’habillement de bébé 
Prévoir bodys ML ou MC selon la saison
Privilégiez des vêtements en coton
Prévoir un ou deux chapeaux si le climat est estival
Son maillot de bain si nécessaire. 

– L’indispensable  
Le porte-bébé pour circuler dans l’aéroport : au cas où votre compagnie aérienne vous oblige à enregistrer votre poussette.
Les papiers administratifs (livret de famille, carnet de santé, coordonnées des assurances, passeport, etc.)
Une trousse de secours (à avoir à porter de main durant le voyage) avec au minimum un antipyrétique et un soluté de réhydratation, type GES. Pensez aussi au brumisateur d’eau.
La crème solaire de protection si le climat est estival
Le carnet de santé.
Son doudou (s’il en a un) ET des tétines de rechange …

Durant le décollage et l’atterrissage : bébé assis sur vos genoux et ceinturé. Donnez lui sa tétine ou un biberon d’eau afin de l’aider à déglutir pour limiter la douleur aux oreilles.

BON VOYAGE !

 

 

 

Auteur : Laure du blog'

Bonjour et bienvenue ! Je m'appelle Laure, je suis Parisienne depuis 20 ans, j'adore ma ville mais rêve aussi de grand air ! Je travaille dans une Agence de com audio visuelle, je suis maman d'une fille depuis 2011 et d'un garçon depuis 2015, j'adore mes enfants mais la vie (sans eux) aussi. J'ai toujours pris du plaisir à écrire. Alors l'idée d'un blog pour sortir des comptines et partager mes coups de coeur beauté, bien-être, food, kids, sorties. Car on peut être mère, on n'en reste pas moins une femme. Pour moi la vie est une fête et le vrai plaisir est celui qu'on partage. A très vite à lauredublog ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s