Attendre … un heureux événement

« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? »
(Un heureux événement de Rémi Bezançon en 2011 ou la vision intime d’une maternité sincère et sans tabous) 
  

un-heureux-evenement-un-heureux-evenement-28-09-2011-3-g
credit photo ©ALLOCINE

 

« Pourquoi on n’en parle pas ? »  Très bonne question !

Tout simplement parce qu’il n’y a rien à raconter évidemment. Mais tout à découvrir et à vivre soi-même. Aussi parce que s’il était si terrible de porter et donner la vie, l’humanité toute entière se serait arrêtée depuis des millions d’années.

Je me souviens de ce film, si bouleversant de vérité, que je ne pouvais m’empêcher de rejouer dans ma tête ma grossesse et de pleurer d’émotions.
Ce n’est pas une légende de dire qu’on ne naît pas mère, mais qu’on le devient. C’est vrai.
En attendant, la vie est si bien foutue que les 9 mois de gestation de l’enfant nous permettent de nous préparer à  l’inconnu, à l’heureux événement.

Pour ma part, ils ont fait grandir en moi un désir pressant de maternité mais aussi une incroyable frayeur de devenir maman, autrement dit, la peur d’avoir peur. « Et si mon enfant ne m’aime pas ? Et si je ne sais pas m’y prendre ? Et si je ne suis pas une bonne mère ? Et si, et si, et si … tant de questions venaient me hanter, rongée par le désir d’être mère mais aussi par le doute et la peur de ne pas arriver à gérer ces 9 mois.

Mais cette peur s’est peu à peu dissipée.
J’ai vite fini par oublier toutes ces interrogations qui de toute évidence allaient rester à jamais sans réponse, puisque j’allais découvrir la vérité dans l’amour que je portais déjà en moi pour ce petit être bien vivant et grandissant déjà dans mon ventre.
Il est certain qu’ à la découverte de ma grossesse, aussi désirée soit-elle, l’idée de porter et de donner la vie me paraissait très abstrait, voire surréaliste.

Puis un jour, la révélation. 
Arrive le rdv pour la première échographie. Tout à coup, la découverte à l’écran, de ce petit être à la forme d’un haricot mesurant à peine 5 mm. Incroyable mais vrai,  nous pouvions entendre les battements du coeur.
C’est alors que le mien s’est mis à battre à la chamade. Silencieuse, j’étais conquise.
A cet instant précis, je n’ai plus eu peur.
Envahie de bonheur, j’ai compris qu’à présent, je n’avancerai plus seule dans la vie. Que les dés étaient lancés, les règles déjà établies, j’allais devenir mère.

Neuf mois plus tard, un heureux événement.

Auteur : Laure du blog'

Bonjour et bienvenue ! Je m'appelle Laure, je suis Parisienne depuis 20 ans, j'adore ma ville mais rêve aussi de grand air ! Je travaille dans une Agence de com audio visuelle, je suis maman d'une fille depuis 2011 et d'un garçon depuis 2015, j'adore mes enfants mais la vie (sans eux) aussi. J'ai toujours pris du plaisir à écrire. Alors l'idée d'un blog pour sortir des comptines et partager mes coups de coeur beauté, bien-être, food, kids, sorties. Car on peut être mère, on n'en reste pas moins une femme. Pour moi la vie est une fête et le vrai plaisir est celui qu'on partage. A très vite à lauredublog ; )

5 commentaires

  1. J’ai vu ce film bien avant de tomber enceinte. Je me suis sentie envahie par les émotions transmises par Louise Bourguoin. Et maintenant, c’est à mon tour.
    Je ne voulais par le revoir, en étant enceinte, mais tu m’en as donné l’envie.

    J'aime

    1. Bonjour Ana,

      Tout comme toi, je n’avais pas voulu le voir lorsque j’étais enceinte. Je me l’étais donc réservé pour après. C’est alors que toutes mes émotions ont resurgi.
      C’est un film « criant » de vérité sur la peur de devenir mère et de l’inconnu. J’ai beaucoup aimé et Louise joue admirablement bien. Prépare-toi alors à le revoir enceinte, mais attention aux émotions ; ) Pour quand est prévu le terme ?

      J'aime

      1. Merci pour ton petit message. Je l’ai vu bien longtemps avant, mais même revu juste avant d’apprendre la nouvelle. Je m’attends à réagir encore. C’est pour fin mai 🙂

        J'aime

      2. Accoucher à l’arrivée des beaux beaux jours, c’est le top ! Les journées rallongent, on prend plaisir à sortir avec bébé. Alors bon courage pour les dernières semaines, on se suit de près ; )

        J'aime

    2. Oh oui, qu’est-ce que je suis heureuse que ça soit un bébé printemps/été !!!
      J’ai hâte de pouvoir faire des balades à la campagne.
      Dans 2 petits mois, on y sera! 😉 Je te laisserai des nouvelles de temps à autre!

      Biyou!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s