Musée Grévin : l’art du vrai-semblant pour petits et grands

Ce week-end on a joué les prolongations de Pâques au Musée Grévin.
Une chasse aux oeufs se tenait depuis le 26 Mars, organisée avec le chocolatier CEMOI.
Un panier était remis à chaque enfant (de 6 à 14 ans) pour y mettre 5 oeufs de couleur différente à trouver parmi leurs stars préférées.

Fichier_005
photo lauredublog

L’occasion parfaite pour faire découvrir à ma fille, plus d’un siècle de divertissement au travers de personnages de cire. L’opportunité également pour sa mère, de visiter ce magnifique écrin originel chargé d’histoire et de quelques trésors du patrimoine.

A LA DECOUVERTE DE GREVIN 

Nous démarrons notre visite par un grand escalier de marbre qui nous conduit à l’intérieur du Palais des mirages

Fichier_004 (3)
photo ©lauredublog

Fichier_000 (12).jpeg

photo ©lauredublog

Fichier_001 (5).jpeg
photo ©lauredublog

Plongées dans le noir, nous assistons à un  Son et Lumières avec illusions d’optiques, proposé par Manu Katché et Bernard Szajner.
Ce spectacle fût initialement réalisé par Eugène Hénard et présenté à
l’Exposition Universelle de 1900 au Trocadéro avant d’intégrer GREVIN en 1906.

Puis nous pénétrons dans le Théâtre à l’italienne.
Construit en 1900 par l’architecte Rives, il a été classé à l’inventaire des Monuments Historiques en 1964 par André Malraux.
Aujourd’hui on peut y croiser Franck Dubosc, Kad Mehrad ou encore Roberto Benigni.

Fichier_003 (4)
photo ©lauredublog

Bluffée par tant de réalisme, nous poursuivons notre visite. Ma fille son panier à la main, davantage concentrée sur la chasse aux oeufs.

PARIS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

GREVIN nous plonge dans l’ambiance parisienne.
Dans une brasserie, je me retrouve nez à nez avec Jean Gabin, qui apparaît comme ressuscité et me procure un drôle d’effet tellement la ressemblance est saisissante.

Fichier_007 (1)
photo ©lauredublog

Puis ce grand homme de lettres que j’adore, l’irrésistible Académicien Jean d’Ormesson parlant littérature avec Amélie Nothomb.

Fichier_006 (1)
photo ©lauredublog

Quelques tables plus loin, je ne résiste pas à l’envie d’un selfie avec Serge Gainsbourg qui refait le monde au comptoir avec Ernest Hemingway.

Fichier_002 (4)

photo ©lauredublog

Puis je traverse la salle et surprend Fabrice Luchini en pleine méditation.

Fichier_001 (2)
photo ©lauredublog

Dans ces décors d’illusion, ma fille semble un peu perdue parmi ces « faux messieurs » comme elle s’amuse à les appeler. Mais GREVIN a pensé aussi aux petits.

La voici à son tour intimidée par Le Petite Prince. Mais très vite elle embarque sur son astéroïde pour une photo souvenir avant de retrouver son copain Titeuf.

Fichier_006

photo ©lauredublog

Fichier_007
photo ©lauredublog

UN PEU D’HISTOIRE DE FRANCE

Du moyen âge au 21ème siècle, GREVIN prend soin de mettre en scène les grands événements de l’histoire : Jeanne d’Arc au bûcher, Louis XIV et sa cour à Versailles, la Révolution ou encore l’assassinat d’Henri IV (Attention aux jeunes enfants, certaines mises en scène où la mort est représentée, pourraient heurter leur sensibilité.)

Fichier_000 (7)
Photo ©lauredublog

Puis nous quittons la Royauté pour la Présidence. François Hollande, Poutine ou encore Merkel, c’est Barak Obama que je choisis pour un selfie.

Fichier_001 (6)
photo ©lauredublog

L’art culinaire est également mis à l’honneur, avec Anne-Sophie Pic, Paul Bocuse ou encore Pierre Hermé qui nous présente ses savoureux macarons.

Fichier_000 (3)
photo ©lauredublog

Fichier_000 (10)

photo ©lauredublog

UN VENT DE MODERNITE ET D’INTERACTIVITE SOUFFLE SUR GREVIN

Cerise sur le gâteau, la Coupole et la Salle des colonnes pour achever notre visite.

IMG_1430
photo ©lauredublog

Dans cet écrin baroque signé Esnault-Pelterie, tout en dorures et mosaïques, les premières célébrités de cire furent accueillies dès sa construction en 1882.

Aujourd’hui, lancée en 2014, c’est une nouvelle scénographie « Fashion » qui nous est présentée.

Et la mode ne peut exister au Musée sans Jean-Paul Gautier et Christian Dior, deux créateurs qui ont marqué la haute-couture.

Fichier_000 (8)
photo ©lauredublog

Sans oublier celle qui incarne à mes yeux depuis ses premiers podiums, le chic à la parisienne et la féminité : la magnifique Ines de la Fressange. 

Fichier_004 (1)
photo ©lauredublog

Dans un autre genre, plus glam’rock, les fans de Cara Delevingne pourront la découvrir prenant la pose entre les colonnes.

Fichier_000 (6)
photo ©lauredublog

Enfin, pas besoin d’aller jusqu’à Hollywood pour rencontrer Brad, Georges ou encore Angelina, le cinéma américain est entré à GREVIN.

Fichier_000 (13)
photo ©lauredublog

Du côté britannique, nous retrouvons Alfred Hitchcok en pleine relecture de son prochain long métrage.

Fichier_000 (15).jpeg
photo ©lauredublog

Enfin je rencontre Omar Sy qui se prête au jeu du selfie mais qui à mon goût, n’est pas le personnage le plus réussi.

Fichier_000 (14)
photo ©lauredublog

Pendant que Monica Belluci ne triche pas avec son décolleté.

Fichier_001 (3).jpeg

photo©lauredublog

Surprise toutefois de ne pas y avoir croisé « Loulou », le beau et talentueux Jean Dujardin. Peut-être sera-t-il le prochain ?

Pour l’heure, si vous ne connaissez pas encore le Musée GREVIN courez-y !
C’est un formidable parcours à découvrir en famille ou entre amis.

Parmi plus de 200 personnalités du cinéma, de la politique, de la chanson, du sport ou encore de la télévision, entre illusions et divertissement, on ne s’ennuie pas un instant.
On se laisse surprendre par chacune d’elle, mise en scène avec tant de réalisme qu’on rêve de leur arracher quelques mots.

Le Musée GREVIN offre l’incroyable opportunité de « toucher des yeux » ces célébrités qui font l’actualité et les personnalités de l’histoire qui nous apparaissent comme ressuscitées.

Et pour clore la visite, le musée nous livre tous les secrets de fabrication des personnages. Mais je ne vous en dis pas plus et vous laisse le plaisir de la découverte.

Fichier_000 (9)
photo ©lauredublog

Pour plus de renseignements c’est par ici  MUSEE GREVIN 

LE SAVIEZ-VOUS ? 

A la fin du 19ème siècle, Arthur Meyer, journaliste et fondateur du célèbre quotidien Le Gaulois, a l’idée de présenter ses contemporains, les personnalités qui font la une de son journal, en trois dimension cette fois. A une époque où la photographie n’est pas encore utilisée par la presse, il imagine la création d’un lieu où le public pourrait enfin « mettre un visage » sur les personnalités qui font l’actualité.
Pour mener à bien ce projet original, il fait appel à Alfred GREVIN.
A la fois dessinateur humoristique, créateur de costumes de théâtre et sculpteur, ce dernier s’investit à 100 % dans le projet jusqu’à lui donner son nom.
GREVIN ouvre alors ses portes le 5 Juin 1882, le succès est immédiat et perdure aujourd’hui plus d’un siècle plus tard.

 

Auteur : Laure du blog'

Bonjour et bienvenue ! Je m'appelle Laure, je suis Parisienne depuis 20 ans, j'adore ma ville mais rêve aussi de grand air ! Je travaille dans une Agence de com audio visuelle, je suis maman d'une fille depuis 2011 et d'un garçon depuis 2015, j'adore mes enfants mais la vie (sans eux) aussi. J'ai toujours pris du plaisir à écrire. Alors l'idée d'un blog pour sortir des comptines et partager mes coups de coeur beauté, bien-être, food, kids, sorties. Car on peut être mère, on n'en reste pas moins une femme. Pour moi la vie est une fête et le vrai plaisir est celui qu'on partage. A très vite à lauredublog ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s